PRESENTATION

Le Centre franco-chinois Ville & Territoire (CFCVT) est né en 2008 d'un accord entre l'université de Nankin et l'université de Paris-Est Créteil (UPEC) sur une stratégie de coopération dans les domaines de l'urbanisme et de l'aménagement du territoire. Les deux départements d’urbanisme des universités partenaires possèdent une même culture de l’analyse critique de l’action sur l’espace imprégnée des recherches en sciences sociales. Il n’est pas étonnant de trouver à l’Ecole d’urbanisme de Paris et au département d’urbanisme de l’université de Nankin des enseignants-chercheurs issus d’horizons disciplinaires variés. La fabrique de la ville en France comme en Chine ne peut en effet se comprendre qu’en confrontant les modalités de l’action aux enjeux socioéconomiques et politiques du développement urbain.

Le Centre franco-chinois Ville & Territoire (CFCVT) constitue une plateforme pour des projets visant la recherche et l’action. Depuis plusieurs années, il organise des projets pour mettre sur l’agenda les questions liées à la circulation des pratiques et des savoirs : des séminaires de recherche éclairant des sujets de nature internationale, de l’expertise croisée sur des documents de planification et des projets en France et en Chine, des concours internationaux d’étudiants, etc. Un financement de l’Union Européenne a permis au CVCVT de constituer un réseau européen et chinois d’universitaires et d’urbanistes intéressés par les regards croisées internationaux au-delà de son rattachement institutionnel initial.

Le Centre est codirigé par Jean-François Doulet et Wang Hongyang. Jean-François Doulet est maître de conférences à l’Ecole d’urbanisme de Paris ; membre du comité éditorial de la China City Planning Review, il travaille sur la fabrique de la ville chinoise depuis plus de 20 ans, en particulier à travers le prisme des mobilités urbaines. Wang Hongyang est professeur au département d’urbanisme de l’université de Nankin ; intéressé par la théorie urbanistique, il mène de nombreux projets de territoires en Chine à travers l’agence d’urbanisme de son université.

 
 
keyboard_arrow_up menu